Toujours plus performantes avec moins de moyens : Tel est l’enjeu des collectivités publiques.

Les recettes des collectivités locales se contractent sous l’influence, notamment de la réduction inédite des concours de l’État, tandis que les dépenses doivent assumer de plus en plus de transferts de compétences.

De ce fait, les possibilités d’investissement s’amenuisent en raison de l’effet de ciseau marquant le budget de fonctionnement.

Des sources d’optimisation doivent être recherchées afin de réaliser une allocation des ressources, en adéquation avec les nouvelles attentes des citoyens.

Sous l’influence de la politique de modernisation, de l’action publique qui encourage la simplification des accès aux services publics, en passant notamment par le numérique et enfin, avec le développement des pratiques de dématérialisation, une évolution est engagée !

Cette évolution va modifier l’outillage des institutions publiques et leur permettre de réaliser des gains de productivité et de qualité importants.

Cependant, ces nouveaux outils informatiques à mettre en place nécessitent d’aménager les structures hiérarchiques et l’organisation du travail, pour permettre d’absorber ces évolutions.

Ils nous font confiance

Passons le cap du numérique